Blason Dauphiné Bibliothèque Dauphinoise Armoiries Hautes-Alpes
Accueil Liste des Ouvrages Liste des Personnes Contact

P. Allut

Aloysia Sygea et Nicolas Chorier

Description de l'exemplaire  (Voir : Notes sur la description des ouvrages)

Lyon, N. Scheuring, Libraire-Editeur, 1862
In-8° (198r x 131 mm), X-[2]-64-23-[1] pp.
Aloysia Sygea et Nicolas Chorier, P. Allut : titre Aloysia Sygea et Nicolas Chorier, P. Allut : reliure
Pour agrandir, cliquez sur les photos

Notes sur l'exemplaire

Demi chagrin bleu nuit à coins, dos à nerfs, tranche de tête dorée.
Reliure signée : "Dupré, H. Vincent Succr".

Notes sur l'ouvrage

Etude sur Luisa Sigea, prétendue auteure des dialogues érotiques connus sous le nom de Aloysia Sigeae ou, en français, l'Académie des Dames. Il est maintenant admis que l'auteur de livre érotique paru vers 1660 est Nicolas Chorier.

Dans l'Avant-Propos (pp. V-X), Paul Allut explique qu'il veut faire connaître Aloysia Sygea, dont la réputation a été ternie par la supercherie dont elle a été victime. Au passage, il rappelle que Charles Nodier pensait que l'attribution à Nicolas Chorier était erronée, en se fondant sur des arguments de style.

Toute la première partie de l'ouvrage est une biographie de Luisa Sigea, que l'auteur appelle toujours Aloysia Sygea, et une étude de son œuvre. Il rend hommage à son savoir et à sa vertu. Il rapporte de nombreux témoignages élogieux sur elle, laissés par ses contemporains.

A partir de la page 39, il revient à l'ouvrage de Nicolas Chorier, comma attiré malgré par ce sujet, dont il se défendait, dans son avant-propos, d'en vouloir faire l'étude. Il reprend les différents écrits qui ont traités de l'attribution de Aloysia Sigeae et bâtit sa propre argumentation. Il n'y a pas de doute pour lui que l'auteur est Nicolas Chorier. Il s'appuie en particulier sur la lettre de Lancelot, le secrétaire particulier du président Valbonnais.

La deuxième partie de l'ouvrage, avec sa propres pagination, est une reproduction du seul ouvrage publié de Luisa Sigea : une description en vers latin du palais de Syntra au Portugal, publié en 1566 à Paris et devenu rarissime.

Tirage : 112 exemplaires.
Exemplaire sur papier vergé des papeteries BFK de Rives (filigrane).

Cet ouvrage est sorti des célèbres presses de Louis Perrin à Lyon. Il porte sa marque d'imprimeur à la dernière page (non chiffrée). Comme tous les ouvrages imprimés par Louis Perrin, il se signale par la qualité de sa typographie, la beauté des lettrines, bandeaux et autres culs-de-lampe. Le titre et certains intertitres ont été composés en caractères augustaux, que Louis Perrin avait dessinés quelques années auparavant et qui ont fait sa célébrité.

Marque d'imprimeur de Louis Perrin

Aloysia Sygea et Nicolas Chorier, P. Allut : marque d'imprimeur de Louis Perrin

Commentaire personnel

Bel exemplaire pour ce précieux ouvrage sur un point d'érudition dauphinoise.

Références  (Voir : Liste des sources et références)

Notice biographique de Paul Allut.
Notice sur l'imprimeur Louis Perrin.
Notice Wikipedia en espagnol sur Luisa Sigea. Il existe aussi une notice très sommaire en anglais : Luisa Sigea de Velasco

Perrin : 27
BNF : RES 8-LN27-4312

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à m'écrire : bibliotheque.dauphinoise@noos.fr

Accueil