Blason Dauphiné BIBLIOTHÈQUE DAUPHINOISE Armoiries Hautes-Alpes
ACCUEIL LISTE DES OUVRAGES LISTE DES PERSONNES CONTACT

M. Nicolas,
Docteur en Philosophie & en Médecine; Conseiller-Médecin du Roi, pour le traitement des Épidémies; Médecin de Monsieur, & de Monseigneur le Duc d'Orléans; aggrégé au College des Médecins de Grenoble, & Membre des Académies Royales des sciences de Dijon, Nimes, des Arcades de Rome, &c.

Mémoires sur les maladies épidémiques qui ont regné dans la Province de Dauphiné, depuis l'année 1780.
Avec des Observations sur les Eaux minérales, sur l'Histoire naturelle de cette Province, & quelques Consultations de médecine.

Description de l'exemplaire  (Voir : Notes sur la description des ouvrages)

Grenoble, Imprimerie royale [André Faure], 1786
In-8° (215 x 135 mm), [4]-225-[3] pp.
Mémoires sur les maladies épidémiques qui ont regné dans la Province de Dauphiné, depuis l'année 1780 : titre
Pour agrandir, cliquez sur la photo

Notes sur l'exemplaire

Broché, sous couvertures muettes, avec une étiquette manuscrite au dos : "épidémies du Dauphiné".
Inscription manuscrite au titre : "auguste fontaine"

Notes sur l'ouvrage

Ce volume est la suite du premier ouvrage publié par Jean François Nicolas :
Histoire des maladies épidémiques qui ont régné dans la Province de Dauphiné, depuis l'année 1775
Grenoble, Imprimerie royale [André Faure], 1780, in-8°, XX-[2]-110 pp.

Celui concerne les années 1780 à 1786. Le principe de l'ouvrage est le même sauf qu'il décrit moins de cas d'épidémie et contient deux grandes études : une analyse des différentes sources d'eaux minérales du Dauphiné et une série de consultations médicales, sans liens direct avec le Dauphiné.

L'ouvrage contient :
- Titre (p. [I]). Pas de faux titre.
- Préface. (pp. [II-IV]. Cet ouvrage se situe dans la continuité du précédent, tant par le contenu que par la méthode et le style choisis.
- Mémoires sur les épidémies qui ont régné en Dauphiné depuis l'année 1780, jusqu'en 1786. (p. 1-47).
Etudes sur des épidémies en Dauphiné : Saint-Quentin [-sur-Isère], La Buisserate (Saint-Martin-le-Vinoux), Valdrôme. Chaque mémoire est l'occasion de décrire le pays concerné, sa géographie, son histoire, les habitudes, le cadre de vie, la nourriture des habitants. Chaque observation débute par un rappel des conditions météorologiques de l'année, une description du village et de sa configuration géographique, des remarques sur les conditions économiques et sociales de la population, ainsi que sur leurs habitudes de vie. Elle se poursuit par une description des symptômes, puis par le traitement que le médecin Nicolas a appliqué. Dans le mémoire sur l'épidémie à la Buisserate, il intervient dans le débat sur l'origine volcanique des roches de la région du Drac. Il se range à l'opinion du chevalier de Lamanon (p. 11). Dans celui consacré à Valdrôme, il évoque le Claps de Luc-en-Diois. 
Année 1783. (pp. 48-101). Sous ce titre, il donne un récit d'un voyage à travers le Dauphiné à la découverte des sources d'eaux minérales pendant l'été 1783. Un long chapitre est consacré aux sources d'Uriage (pp.49-68). Il évoque aussi les sources du Plan-de-Phazy, dans les Hautes-Alpes (pp. 85-89) et étudie les sources chaudes de Monêtier-les-Bains (pp.92-97). A cette occasion, il donne un récit (un des premiers) d'un trajet de Briançon à Bourg d'Oisans par le col du Lautaret (pp. 98-99).
Epidémie de Vaunaveys. (pp. 102-131).
Epidémie de Messenas & Saint-Marcel. (pp. 132-140). Saint-Marcel-Bel-Accueil, près de Bourgoin.
Observations et consultations. (pp. 141-207). Il s'agit d'un ensemble d'observations médicales et de consultations (étude de cas individuels). Il n'y a plus de liens directs avec le Dauphiné, ni de descriptions locales.
Approbation, datée de Paris, le 7 juin 1786 (p. 208)
Pièces justificatives extraites des originaux ou des registres de la Chambre des Comptes de Dauphiné. (pp. 209-225). Reproduction de 5 documents historiques, à l'appui des observations et commentaires des mémoires sur les épidémies. Il reproduit en particulier le récit de l'inondation de Grenoble en 1219 par la rupture du lac de Bourg d'Oisans (Saint-Laurent) : Diluvium et destructio civitatis Grationapolis (pp. 216-22).
Errata. (p. 225)
Table des matières (pp. [226-228]) pour les deux volumes.

Références  (Voir : Liste des sources et références)

Notice biographique de Jean François Nicolas

Perrin : 629
Maignien (Imprimerie) : 1400
BNF : absent (BMG : O.3840 )