Blason Dauphiné BIBLIOTHÈQUE DAUPHINOISE Armoiries Hautes-Alpes
ACCUEIL LISTE DES OUVRAGES LISTE DES PERSONNES ACTUALITES CONTACT

Jean Faure du Serre

Jean Faure, habituellement appelé Faure du Serre, est né au hameau des Michauds, à Chabottes (Hautes-Alpes) le 24 mars 1776. Il a eu une carrière bien remplie : d'abord notaire à Orcières de 1801 à 1811, il devint chef de bureau de l'administration de la préfecture des Hautes-Alpes jusqu'en 1815, date à laquelle il remplaça Farnaud secrétaire général de la préfecture, jusqu'à la disparation de ce poste en 1817. Redevenu simple clerc de notaire pendant quelques années, il est nommé sous-préfet de Sisteron en 1822. Demis de ses fonctions à cause de son attachement à l'ancien régime, il se retira en 1830 dans le village de Saint-Michel-de-Chaillolet, au hameau du Serre de Rabinet (d'où son surnom). Il consacra ses loisirs à la poésie. Il est mort à Saint-Michel-de-Chaillol (Hautes Alpes) le 17 mars 1863 à presque 87 ans.

Adolphe Rochas gratifie l'œuvre de Jean Faure de ce commentaire plaisant : "M. Faure a consacré à la poésie les loisirs que lui laissaient ses prosaïques travaux de notariat et d'administration; peut-être même a-t-il cherché dans cette douce occupation l'oubli des nombreux chagrins qui l'ont éprouvé pendant sa longue carrière. On lui doit, notamment, trois poëmes héroï-comiques dans lesquels il chante de fort plaisants événements, dont le département des H.-Alpes a été le théâtre. Ces poëmes sont écrits avec verve et entrain : il y a de la gaîté, de bonnes saillies, beaucoup plus qu'on ne saurait raisonnablement en attendre d'un homme ayant été notaire et sous-préfet.".

Bibliographie (poèmes concernant les Hautes-Alpes) :
Le Banc des Officiers, poême en cinq chants par M. J. Faure, de Chabottes, S.l., 1810, in-16°, 70 pp.
Vers à l'occasion du passage dans les Htes-Alpes de S. A.-R. Monseigneur duc d'Angoulême, en juillet 1816
, s.l.n.d, in-8°, 2 pp.
La Tallardiade, ou les faits et geste du chartreux Dom Raymond, surnommé de Vars, pendant son séjour à Tallard; Poème en six chants, suivis de notes, Gap, J. B. Genoux, Imprimeur-Libraire, 1819, in-8°, 108 pp.
Stances sur les élections de 1820, par un habitant des Hautes-Alpes, Gap, Genoux, 20 novembre 1820, in-8°, 7 pp.
Notice biographique sur J. Davin, 1823
Le Banc des officiers, poème héroï-comique en six chants, Gap, J. Allier, imp., 1825, in-8°, 101 p.
La Tallardiade, poème en huit chants. Seconde édition, revue, corrigée et augmentée, Gap, J. Allier et fils, Libraires, 1839, in-8°, 172 pp.
La cloche de Frustelle, poème par l'auteur de "la Tallardiade", Gap, J. Allier et fils, 1839, in-12, XI-72 pp.
Epitre à M. Sauret, historien d'Embrun, supérieur du petit séminaire d'Embrun, Gap, Delaplace, s.d., in-12, 3 pp.
Le monument filial, Gap, impr. Delaplace, (1857), in-8°, 8 pp.
Œuvres choisies. I. Le Banc des Officiers. - II. La Tallardiade. - III. Les Vogues du Champsaur. - IV. Pièces fugitives, Gap, Delaplace père et fils, Libraires-Editeurs, 1858, in-12, XIII-252 pp.
Œuvres choisies. Edition publiée sur les texte révisés par l'auteur et précédée d'une Notice biographique de M. Faure, par  M. E. Gaillaud, Curé de la Cathédrale de Gap. La Tallardiade, suivie de la correspondance inédite du Chartreux. Le Banc des Officiers. Les Vogues du Champsaur.–La  Cloche de Frustelle. –L'Orciéréide. Pièces diverses : Le Chêne de Chaillol, l'Amour filial, Mes Adieux au Monde & à la Poésie, Epilogue, Gap, Imprimerie J.-C. Richaud, Libraire-Editeur, 1892, in-8°, [4]-378 pp.

Bibliographies (œuvres diverses) :
Naissance de Monseigneur Henri-Charles-Ferdinand-Marie-Dieudonné, duc de Bordeaux, fils de France, né à Paris le 29 septembre 1820, à deux heures trente-cinq minutes du matin - Stances sur la naissance du duc de Bordeaux, S.l.n.d
Stances sur le baptême du duc de Bordeaux, Gap, J.-B. Genoux, (1821), in-16, 6 p
Opuscule sur la mission prêchée à Sisteron en 1825, Gap, in-8°, 40 pp.
L'Iberiade ou la Guerre d'Espagne, poème; suivie de quelques pièces fugitives de même auteur, toutes consacrées à l'auguste famille des Bourbons, Digne, imp. Guichard, 1828, in-8°, XVI-180 pp.
Naissance du Prince impérial, Gap, impr. Delaplace, (1856), in-8°, 4 pp.

A ma connaissance, il n'existe pas de portraits de Jean Faure. Pour illustrer cette page : son acte de baptême, son acte de décès et la page de signatures de son acte de mariage avec Sophie Achard à Saint-Bonnet-en-Champsaur le 6 ventôse an XIII (25 février 1805) :


lib_ouvrage lib_ouvrage lib_ouvrage
Pour agrandir, cliquez sur les photos

Ouvrages de cet auteur sur ce site

Le banc des officiers, édition de 1825
La Tallardiade, édition de 1819
La Tallardiade, édition de 1839
Œuvres choisies, édition de 1858
Œuvres choisies, édition de 1892

Sources  (Voir : Liste des sources et références)

La première notice biographique se trouve en introduction de l'édition de 1858 : Œuvres choisies.
Une seconde notice biographique, plus complète, par l'abbé Eucher Gaillaud se trouve dans l'édition de 1892 : Œuvres choisies.
BSEHA, 1900, p. 55 à 66 ; 73 à 81, Notice biographique sur M. Faure, du Serre (1776-1863), par l'abbé Allemand
Dictionnaire biographique des Hautes-Alpes, de l'Abbé F. Allemand, qui est un résumé de la précédente
Dictionnaire biographique des Hautes-Alpes, de G. Dioque.