Blason Dauphiné BIBLIOTHÈQUE DAUPHINOISE Armoiries Hautes-Alpes
ACCUEIL LISTE DES OUVRAGES LISTE DES PERSONNES ACTUALITES CONTACT

F. Crozet
Ancien avocat, Membre de l'Académie Delphinale.

Mémoires de Nicolas Chorier,
de Vienne, sur sa vie et ses affaires
traduits des trois livres en texte latin insérés dans le 4e volume du bulletin de la Société de Statistique du Département de l'Isère, pages 145 et suivantes, année 1848.

Description de l'exemplaire  (Voir : Notes sur la description des ouvrages)

Grenoble, Imprimerie de Prudhomme, 1868
In-8° (211r x 128r mm), 194 pp.
Mémoires de Nicolas Chorier, Felix Crozet : titre Mémoires de Nicolas Chorier, Felix Crozet : reliure
Pour agrandir, cliquez sur les photos

Notes sur l'exemplaire

Demi basane havane, dos lisse orné, pièce de titre chagrin noir
Exemplaire de la bibliothèque de A. de St-Ferriol avec son ex-libris (voir ex-libris dauphinois).

Notes sur l'ouvrage

Traduction en français des mémoires en latin de Nicolas Chorier.

Les mémoires en latin ont été publiés pour la première fois par Hyacinthe Gariel, avec des notices biographiques par Ludovic Vallentin, dans le tome IV, année 1846, du Bulletin de la Société de Statistique de l'Isère. La traduction en français par Félix Crozet a été lue lors des séances de l'Académie Delphinale des 12 avril et 20 décembre 1867 et insérée dans le bulletin correspondant. Cet ouvrage est un tiré à part.

Selon une note de Roger Vallentin en tête de son article : La population des Taillabilités du Dauphiné en 1698, paru dans le Bulletin de la Société d'archéologie et de statistique de la Drôme, tome 39e, 1905  : 
« Quant à la traduction, publiée par F. Crozet dans le Bulletin de l'Académie delphinale, elle n'a jamais été autorisée. Le tirage en fut de 100 exemplaires : Mémoires de Nicolas Chorier de Vienne sur sa vie et ses affaires, traduits des trois livres en texte latin, etc. Grenoble, Prudhomme, 1868, in-8°, 194 pages. »

C'est par erreur que F. Crozet donne 1848 comme date de publication dans le Bulletin de la Société de Statistique... et 1847 comme date de découverte du manuscrit original. Ces Mémoires en latin ont bien été publiés en 1846, après avoir été présentés à la séance du 4 avril 1846. Quant à la date de découverte, elle n'est pas connue. Assez curieusement, Roger Vallentin fait la même erreur en situant aussi la découverte en 1847 et la publication en 1848.

Une nouvelle traduction a été réalisée par Alcide Bonneau, publiée, avec le texte latin en regard, par Isidore Liseux dans deux numéros (séries) de la publication : La Curiosité littéraire et bibliographique. Articles littéraires. Reproduction, extraits et analyses d'ouvrages curieux. Notices de livres rares. Anecdotes, etc.
Troisième série
, 1882 : Livre premier, précédé d'un avertissement d'Alcide Bonneau (pp. 5-129).
Quatrième série, 1883 : Livre second, Livre troisième, Index des mémoires de Chorier, Errata (pp.5-238), avec un court avertissement d'Alcie Bonneau qui rappelle qu'il y a eu une traduction antérieure à la sienne par F. Crozet.

Pour plus de détails et d'informations sur ces mémoires, se reporter à la notice consacrée à la version en latin : Nicolai Chorerii Viennensis J. C. Adversariorum de vita et rebus suis libri III.

Références  (Voir : Liste des sources et références)

Notices biographiques de Nicolas Chorier et Félix Crozet.

Rochas : I, p. 249 (XXIII)
Perrin : 197
BNF : 8-LN27-24045