Blason Dauphiné Bibliothèque Dauphinoise Armoiries Hautes-Alpes
Accueil Liste des Ouvrages Liste des Personnes Contact

Guy Allard
Advocat en Parlement.

Nobiliaire de Dauphiné
ou Discours historique des Familles nobles qui sont en cette Province.
Avec le Blason de leurs Armoiries.

Description de l'exemplaire  (Voir : Notes sur la description des ouvrages)

Grenoble, Jean Nicolas, Marchand Libraire, 1671
In-12 (144r x 77r mm), [14]-416-8 pp., vignette au titre, bandeaux, lettrines.
Nobiliaire de Dauphiné : titre
Agrandir l'image

Notes sur l'exemplaire

Plein veau, dos à nerfs ornés de fleurons dorés (reliure d'époque). Nobiliaire de Dauphiné : reliure
Agrandir l'image

Notes sur l'ouvrage

Avec celui de Nicolas Chorier, inclus dans son Etat politique du Dauphiné paru à la même date, c'est le premier nobiliaire, ou armorial, du Dauphiné.

Contenu de l’ouvrage :
- Page de titre (p. [1]).
- Extrait du privilège (p. [2]), daté du 15 avril 1671.
- Dédicace au président Salvaing de Boissieu ( pp. [3-6])
- Préface (pp. [7-14]), où l'auteur se vante d'être le premier à faire un tel travail pour le Dauphiné. Il annonce ensuite une histoire générale de toutes les familles nobles du Dauphiné.
- Discours nobles des familles qui sont en Dauphiné (pp. 1-385), où l'auteur donne une notice pour toutes les familles classées par ordre alphabétique. Chaque notice contient quelques éléments sur l'origine, l'histoire et les membres illustres de la famille, suivis d'une description du blason. A quelques exceptions près, les notices excèdent rarement quelques lignes.
- Officiers des cours souveraines de Dauphiné (pp. 386-416). Listes des membres du Parlement, de la Chambre des comptes, etc.
- Additions (pp. 1-8) où quelques familles supplémentaires sont décrites, suivi de quelques suppléments et de l'Errata.

Selon Maignien, L'Imprimerie, les Imprimeurs et les Libraires à Grenoble du XVe au XVIIIe siècle, la première édition a eu deux tirages à la même date :
- Chez Robert Philippes : 8 ff. n. chiff. (le 1e blanc). + 416 pp. + 8 pp. d'additions. Armes de Salvaing de Boissieu au verso du titre. (n° 579 et Maignien(catalogue) : 4121)
- Chez Jean Nicolas, marchand libraire, 8 ff. n. chiff. (le 8e blanc) + 416 pp. + 8 pp. d'additions et d'errata. Selon Maignien, "cette édition diffère de celles de Robert Philippes, par le feuillet du titre et la disposition des lettres, le fleuron, le nom du libraire qui ont été changées et, de plus, le privilège accordé à Guy Allard, le 15 avril 1671, a remplacé, au verso du titre, le blason aux armes de Salvaing de Boissieu" (n° 580).

Dans notre exemplaire, à l'adresse de Jean Nicolas, il n'y a pas le feuillet blanc, à moins que l'on compte celui qui se trouve avant le titre, comme pour l'édition à l'adresse de Robert Philippes.

Cet ouvrage sera ensuite suivi, à partir de 1672, des différentes généalogies que Guy Allard a fait paraître sur certaines familles du Dauphiné (voir Bibliographie de l'œuvre généalogique de Guy Allard, par Joseph Roman, Grenoble, 1905). Ces généalogies avait été annoncées dès 1669.

Commentaire de Adolphe Rochas sur cet ouvrage (I, p. 15) : "petit avant-coureur destiné à satisfaire l'impatience du public, comme il nous l'apprend lui-même. Cet ouvrage, dû à la jalousie, ou tout au moins à un procédé littéraire peu délicat, s'il faut en croire Chorier, n'était pas de nature à bien faire augurer de ses promesse. Les notices qu'il renferme sont en effet dénuées de tout intérêt, beaucoup trop succinctes et ne répondant nullement à [la] pompeuse annonce contenue dans la préface". L'allusion à Nicolas Chorier se réfère aux pages 128-129 des Mémoires de Chorier où celui-ci explique qu'Allard le devança alors qu'il était lui-même en train de faire paraître un Nobiliaire de Dauphiné dans son Etat politique du Dauphiné. Comme on l'imagine, le jugement de Chorier sur l'ouvrage d'Allard est sans concession : "un fatras d'une très mince utilité sur la noblesse".

Il a fallu attendre la publication de l'Armorial de Dauphiné, par G. de Rivoire de la Batie pour que le Dauphiné possède un armorial fiable et complet des familles nobles et notables. G. de Rivoire de la Batie est sévère avec son prédécesseur en l'accusant d'avoir publié des généalogies "arrangées avec trop de complaisance" (voir Avant-propos).

Dans le catalogue Perrin (n° 22), il est précisé que le cahier de 8 pages d'Additions et d'Errata manque souvent et que les pages 37-38 et 47-48 « furent supprimées dans la plupart des exemplaires ». L'exemplaire décrit est à l'adresse de Robert Philippes. Notre exemplaire est bien complet des Additions et des pages 37-38 et 47-48.

Un exemplaire a été proposé à la vente Genard (Catalogue des livres rares et précieux composant la bibliothèque de M. Genard de Grenoble. Décembre 1882) relié en maroquin par Chambolle-Duru : : « Petit volume rare» (n° 867). Il a été représenté à la vente Genard de mai 1886 sous le n° 191 et adjugé 56 fr. 

Pour l'édition de 1671 :
Saffroy II, 21564 : "Nous avons vu une édition de 1671, laquelle ne comprenait que 260 p." (non consulté).
Brunet I, 186 : "Quoique ce petit livre ne soit qu'une simple nomenclature, on le recherche beaucoup et comme les exemplaires en sont rares, il se paye fort cher" (non consulté).

Dans le bibliothèques publiques (CCFr), l'ouvrage est assez courant. Ils sont tous à l'adresse de Robert Philippes, sauf un seul exemplaire à l'adresse de Jean Nicolas à la bibliothèque de l'Arsenal.

Le catalogue Lantelme, sous le n° 798, donne une édition de 1679, chez L. Gilibert à Grenoble, en précisant que la collation est la même que l'édition de 1671. C'est la seule référence que nous ayons de cette édition.

L'ouvrage a été réimprimé :  
(Valence, Chenevier & Pessieux, Imprimeurs-Editeurs, 1885), in-12 (160 x 118 mm), (10)-260 pp, bandeaux, lettrines. (voir n° 2.101)
Cette réimpression a été tiré à 100 exemplaires : 10 sur papier de Hollande et 90 sur papier vergé.Voir un exemplaire de la réimpression.

Commentaire personnel

Bien que la reliure de cet exemplaire soit fortement usée, c'est une grande satisfaction de posséder cette pièce indispensable pour une bibliothèque sur le Dauphiné. S'il était déjà rare du temps de Brunet, que dire aujourd'hui !

Références  (Voir : Liste des sources et références)

Notice biographique de Guy Allard.
Notice biographique de Jean Nicolas.

Perrin : 22 (Robert Philippes)
Maignien (Catalogue) : 4121 (Robert Philippes)
Maignien (Imprimerie) : 579 et 580. (Robert Philippes et Jean Nicolas)
Lantelme : 463 (15 f.) et 798 pour l'édition de 1679 (12 f.).
SdB : 1162 (53 f.) : "ouvrage très recherché"
Rochas : I, 16 : I, qui ajoute que le Dictionnaire de Moreri annonce une édition à Paris, chez Colombat, 1696. Il précise aussi que l'exemplaire de la BNF porte des annotations manuscrites de d'Hozier.
BNF : LM2-43, FB-16209 (Robert Philippes) et 8-H-22640 (Jean Nicolas)

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à m'écrire : bibliotheque.dauphinoise@noos.fr

Accueil